Après les violences enregistrées lors des dernières manifestations des «Gilets jaunes» à Paris, les autorités françaises procèdent à un ménage au sein de la préfecture de police de Paris. Ainsi, deux des responsables de la police parisienne ont été démis de leurs fonctions. Il s’agit d’abord du directeur de cabinet de Michel Delpuech, le préfet Pierre Gaudin. Le directeur des services actifs de la police nationale en la personne de Frédéric Dupuch n’a pas échappé au coup de balai.

Loading...

Des consignes inappropriées…

Il leur est reproché «des consignes inappropriées» dans l’usage des lanceurs de balles de défense (LBD), lors du rassemblement des Gilets jaunes samedi. L’instruction du gouvernement qui demande aux gendarmes et aux policiers d’être plus mobiles, plus réactifs a été remise en cause.

L’utilisation des lanceurs de balles de défense (LBD) pour des opérations de maintien de l’ordre avait été vivement critiquée. Elle avait déjà occasionné 2200 blessés au sein des manifestants selon un point du secrétaire d’Etat Laurent Nuñez. L’inspection générale de la police avait dans ce cadre diligenté au total 83 enquêtes pour l’utilisation de cette arme. Rappelons qu’à la 18ème semaine de manifestations des Gilets jaunes, un bilan lourd en dégât matériel a été fait.

Voir les commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom