Julian Assange, le fondateur de Wikileaks, arrêté, c’est le monde entier qui est sous le choc. En effet, dans la journée d’hier, les forces de l’ordre anglaises ont pu pénétrer au sein de l’ambassade équatorienne de Londres, afin d’y interpeller celui qui s’y cachait depuis sept années maintenant. Une arrestation dont les images ont fait le tour de la planète.

D’ailleurs, une personne semble se réjouir de cette nouvelle. Hillary Clinton, interrogée à ce sujet s’est en effet déclarée satisfaite, estimant qu’il était temps pour Julian Assange de répondre de ses actions. Pour rappel, Wikileaks a joué un rôle très important au cours de la présidentielle américaine de 2016, révélant de nombreux documents susceptibles d’avoir nuit à la campagne de la candidate démocrate.

Hillary Clinton, satisfaite de la tournure des événements

En effet, alors que la course à la Maison-Blanche battait son plein, Wikileaks a dévoilé des documents internes, dont le contenu des communications d’Hillary Clinton, son équipe et le Comité National Démocratique américain. Le département américain de justice a d’ailleurs confirmé l’information selon laquelle Assange a, pour le moment, été chargé pour conspiration en vue de voler des documents militaires, au même titre que Chelsea Manning, ancienne analyste au sein de l’armée qui a fourni des milliers de documents à Wikileaks.

Julian Assange doit répondre de ses actes

Selon Hillary Clinton, ce n’est d’ailleurs pas le métier de journaliste qui est visé mais bel et bien le fait d’avoir volé des documents confidentiels et relativement importants. Satisfaite de la tournure des événements, celle-ci a confirmé vouloir suivre avec une certaine attention les évolutions de la situation, rappelant que toutes personnes soupçonnées de méfaits, se devaient de répondre face à la justice. Arrêté par la police anglaise, à la demande des autorités fédérales américaines, Julian Assange risque l’extradition vers les États-Unis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom