Le Real de Madrid, réalisait une excellente performance en battant ce dimanche l’Athlético Bilbao. Une bouffée d’air pour le club royal dans un championnat très disputé, distribué par  Karim Benzema, véritable infuseur d’oxygène. L’attaquant qui,  il y a quelques jours encore pouvait craindre pour ses futures titularisations en tant que pilier offensif, confirmait sa place en tant que pièce maitresse du dispositif stratégique de l’équipe.

Loading...

Quand Benzema a la ‘’Baraka’’

La presse sportive est unanime, l’homme de cette rencontre dominicale du Real, était sans aucun doute, Karim Benzema. Auteur de trois buts, (47′, 76′, 90′), les seuls du match, l’international français confirmait de l’avis de la presse tout le bien qu’on pensait de lui et faisait taire bien des détracteurs. Pour son coach, Zinedine Zidane, la victoire de Karim ce dimanche n’était que la manifestation d’un immense talent ; « Ce qu’il réussit dans la finition est impressionnant, (…) Tout ce qu’il fait n’est pas facile du tout (…) Moi, j’ai toujours pensé que c’était un joueur extraordinaire ».

Des éloges qui mettront certainement du baume dans le cœur à celui avec qui les critiques n’avaient pas toujours été tendres. Mais, le nouvel entraineur, lui réitérait sa confiance et son estime. Une confiance que le joueur appréciera assurément à sa juste valeur,  en ces temps de turbulences où nombreux sont ceux qui se poseraient des questions sur la pertinence de la dizaine d’années passée au service du club.

Mais pour Zidane, Benzema restait un maillon essentiel pour la stabilité de l’équipe, car en plus d’être un attaquant hors pair, Karim avait un sens remarquable du collectif, « On parle de ses buts aujourd’hui, mais j’ai envie de parler de ce qu’il fait sur le terrain, le fait de combiner avec les autres (…)Les autres jouent pour lui et quand il est en confiance, les ballons arrivent ».

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom