Nouveau camouflet pour le président Trump. En effet, après qu’un juge ait autorisé le Congrès à avoir accès aux données financières du chef de l’État et de sa Trump Organization, détenues par la Deutsche Bank, voilà que le Parlement de l’État de New York vient d’autoriser un texte poussant à rendre publiques les déclarations fiscales du chef de l’État.

Loading...

Un premier vote tenu par la chambre Haute début mai a donné lieu à un second vote de la chambre Basse du Parlement cette fois-ci, vote qui s’est terminé en adoption du texte par l’Assemblée. Dans les faits, ce texte de loi autorise la remise de déclarations de revenus du président, mais aussi de divers élus et responsables locaux ayant un rôle important au sein de l’État à des commissions parlementaires. Toutefois, cela doit se faire dans un but “législatif précis et légitime“.

Un texte de loi, bientôt rendu officiel

Le texte, qui n’a pas encore été signé, le sera très prochainement par le gouverneur démocrate Andrew Cuomo, farouchement opposé à la politique du président Trump. Ainsi, le Trésor New-Yorkais aura tout le loisir de remettre les déclarations d’impôts du chef de l’État, réalisées dans l’État de New York, au Congrès américain. Un aperçu loin d’être complet donc, de la situation fiscale et financière du président américain.

Une guerre entre Trump et les démocrates

Toutefois, cela devrait entièrement satisfaire le clan démocrate qui n’a jamais compris pourquoi le président Trump a toujours refusé de transmettre ses déclarations de revenus aux commissions parlementaires. Une manière donc d’aider la Chambre de représentants à obtenir ce qu’elle souhaite. D’ailleurs, plus personne ne semble vouloir se cacher, cette guerre entre démocrates et le chef de l’État virant au règlement de comptes.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom