Neymar Jr.ne jouera plus au Parc des Princes cette saison. L’attaquant du Paris Saint-Germain a été suspendu vendredi pour trois matches de football pour avoir blessé un supporter après sa défaite en finale de la Coupe de France le mois dernier, La commission disciplinaire de la fédération française de football a ajouté à sa punition l’interdiction de deux matchs avec sursis.

Loading...

Comme une mauvaise aura…

Neymar, Bien qu’ayant marqué 50 buts en 57 matches avec le PSG, mais n’avait pas pu aider le club dans son objectif de remporter la Champions League, principale raison de son arrivée à Paris. Blessé au cinquième métatarse du pied droit, il avait raté le match retour des  derniers matchs de son club contre le Real Madrid et avait été absent lors des deux matches contre Manchester United en raison de la récurrence de la blessure. Mieux, l’attaquant brésilien bien qu’étant hors champ, s’arrangeait pour écoper une suspension pour trois matches par l’UEFA, après avoir insulté les officiels de la relecture de vidéos qui avaient accordé un penalty à Manchester United au cours de la dernière Ligue des champions.

Neymar dans la tourmente

C’est que le brésilien aurait, rapporte la presse sportive, du mal à contenir ses excès de colère. Le 27 avril dernier, après la défaite du PSG face au Stade Rennais 6-5 aux tirs au but ; Neymar réagissait avec humeur vis-à-vis d’un fan qui filmait et aurait verbalement provoqué  les joueurs. Le brésilien retirait des mains le téléphone de l’indélicat et le lui lançait au visage. Un geste gravissime selon La commission de discipline de la Fédération française de Football (FFF) surtout que  d’autres joueurs du PSG, dont Gianluigi Buffon et Marco Verratti, avaient agressés verbalement par la même personne, mais avaient su ne pas y répondre.

Le verdict de la commission disciplinaire tombait et le brésilien à partir du 13 prochain sera absent pour trois matchs consécutifs avec deux en sursis. En outre selon la presse sportive française, les deux équipes auraient écopé vus les incidents qui auraient émaillé la rencontre du 27 avril de 23 000 EUR et 35 000 EUR pour respectivement le Stade Rennais et le PSG d’amende pour utilisation d’engins pyrotechniques par les supporters. Des décisions que le PSG dirait vouloir contester.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom