C’est en cette journée du 7 juin qu’un couple suspecté d’appartenir à la mouvance islamiste radicale a commencé à être jugé du côté de Düsseldorf, en Allemagne. Selon les autorités, ces derniers étaient en train de préparer un attentat qui aurait pu coûter la vie à des dizaines de personnes. D’après les premières informations, c’est une attaque de type biologique qui était d’ailleurs à l’étude.

Loading...

C’est le 12 juin dernier que Sief Allah Hammami et son épouse Yasmine, sont arrêtés du côté de Cologne, dans le nord de l’Allemagne. Selon la justice, les deux préparaient une attaque terroriste chimique et leur projet a été stoppé quelques jours, semaines seulement, avant sa mise en œuvre. Si celui-ci avait été menée à bien, des dizaines, si ce n’est des centaines de personnes auraient pu trouver la mort.

Un échec qui changera tout

C’est via les réseaux sociaux que le couple s’est rencontré. Yasmine, ne parlant pas arabe, n’avait pas hésité à se rendre du côté de Tunis afin d’y épouser Sief Allah Hammami. Nous sommes alors en 2015. Une année plus tard ce dernier prend la décision de tout quitter et rejoint son épouse en Allemagne. C’est alors que les deux se radicalisent, Sief tentant même de rejoindre les rangs de l’État islamique grâce à l’aide de son épouse, sans y parvenir toutefois.

Le couple risque 15 ans de prison

C’est d’ailleurs cet échec qui poussera Sief Allah Hammami à envisager une attaque sur le sol allemand. Durant plusieurs mois, son plan se déroule sans accroc. Il réussit à se procurer tous les matériaux nécessaires afin de confectionner sa bombe : poudre, batterie, fils, graine de ricin dont il a réussi à obtenir 84,3 mg de poison. Nul ne sait cependant quand devait être disposée cette bombe, ni même où. En tout et pour tout, le procès sera divisé en 16 séances et durera jusqu’au 30 août prochain. Les deux risquent jusque 15 ans de prison.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom