Des ennuis judiciaires en vue pour Aka Nakamura. La chanteuse française d’origine malienne dont le vrai nom est Aya Danioko a été assignée en justice par un créateur de mode. Le styliste Kyo Jino accuse la chanteuse de R n B d’avoir plagié son œuvre, notamment des tenues portées dans un clip. Les tenues : une fourrure et deux robes qu’il lui avait présentées sur une planche de tenues tendance. Le clip en question est Pookies.

Le styliste raconte avoir envoyé en décembre passé la planche de mode à la chanteuse et que cette dernière l’avait même rencontré et posé pour lui dans certaines de ses créations pour une séance photo. Mais grandes furent sa surprise et sa désolation de constater à la sortie du clip de Pookie que la chanteuse avait fait copier ses tenues et qu’elle les portait dans le clip.

Kyo Jino demande réparation

Face à ce préjudice, Kyo Jino dont le vrai nom est Ibrahim Coulibaly a d’abord essayé un règlement à l’amiable. La somme qu’il réclame n’est ni plus ni moins que 50.000 euros. Somme que la chanteuse refuse de payer car elle ne reconnait pas l’accusation. En l’absence d’un règlement amical, Kyo Jino se dit prêt pour la bataille judiciaire. Son avocat Me Descoubès dit être prêt à « se battre ».

De son côté, Aya Nakamura joue à la politique de l’autruche en déclarant par la biais de son avocate Cerasela Vlad n’être pas au courant de l’assignation en justice du fait que cela lui soit parvenu par le biais de son tourneur Totem production car l’adresse du tourneur n’est pas son domicile. Mais vu la ténacité de Kyo Jino, la bataille juridique aura bien lieu.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom