Véritable contempteur de l’actuel parlement, Guy Mitokpè ne manque aucune occasion pour déverser sa bile sur ses membres. Dans un post publié récemment sur sa page Facebook, l’ancien parlementaire s’est encore attaqué à l’actuelle assemblée nationale qu’il accuse d’être à l’origine du mal que subit le Bénin.

Ce qu’il reproche à la communauté internationale

« L’origine du mal que subit notre pays,  c’est ce parlement de la honte, ce parlement du sang, ces députés nommés. L’origine du mal, c’est la prise en otage du Parlement, institution de contre-pouvoir. (… ) L’origine du mal que connaît notre pays c’est le refus d’organiser des élections inclusives… » estime l’opposant politique qui n’a pas ménagé la communauté internationale. A l’en croire elle a opté pour le mutisme et « observe jusqu’où le sang coulera». L’ancien député assure par ailleurs que le peuple béninois défendra sa démocratie.

ll a invité les jeunes qu’on “s’amuse à effrayer”, à ne pas jeter l’éponge ni capituler parce que leurs revendications sont « légitimes, démocratiques et patriotiques ».ll n’y aura aucune « compromission présentée sous forme de dialogue politique et qui ne situerait pas les véritables causes du malaise dans lequel nous vivons » avertit-il.

Voir les commentaires

11 Commentaires

  1. La véritable origine du Mal béninois c’est la faiblesse de son système et de sa constitution incapables de d’arrêter les excès d’un pouvoir exécutif qui semble de plus en plus se livrer aux abus en tous genres.

    Un système qui n’a pas limité le nombre de mandats législatifs. Les rentiers politiques tout absorbés à leurs profits,ont voté les lois qui les ont éliminés, n’ont pas vu venir leur perte et restent incapables de défendre la Démocratie (syndicalisme, conflits d’intérêts, etc…)

    • MITOKPE reste à mon avis, le plus crédible et l’un des ex-représentants du peuple à l’attitude exemplaire.
      Même si la situation l’empêche de pouvoir agir, il est à mes yeux l’un de ceux qui permettent de garder l’espoir du retour du bénin à un système démocratique; après un recul institutionnel de 30 ans en quelques semaines.

      Au Bénin, un antagonisme régional réapparait et s’enkyste (Bantè, Tchaourou), avec des victimes à la clé.

      Dans l’ensemble du Bénin, les vieux réflexes de la révolution marxiste réapparaissent (défiance des proches, paranoïa, arrestations) et le ressenti général est celui de subir une toute puissance aveugle et malsaine, y compris pour ceux qui la détiennent.

    • jadhere. il est temps de voir comment faut il y parvenir. limiter le nombre a 3 fois au plus et le benin sera en paix.trois de passage a lhemicycle a la mairie et tu te fais voir ailleur. il faut apprndre aux africains a prendre la retraite politique. je pense que le plombier et bons nombres sur ce plateau seront d’avis.

      • J’adhère à 100%. Le pouvoir actuel est la créature de la médiocrité et de la malhonnêteté de ces faiseurs de rois.
        Courtisans malfaiteurs veules, cupides et prêts à toutes les trahisons.

      • “A han nou to” = poivrot

        @GUEU DROH : n’nou ahan dé yia towé nan mi ! *

        *saoul de l’alcool que ta mère m’a donné à boire (sous-entendu en des circonstances que je ne saurais décrire)

  2. Il y a quoi à lire sur la page Facebook de ce coursier de Azannaï ???
    Est-il si important Mitokpè à vos yeux ???
    Je m’étrangle !!!!!
    Croyez – mois; j’ai pas lu le contenu de ce qu’il raconte
    Je passais
    Le Plombier

  3. Effectivement Mitopkè a bien indexé cet instrument dite de communauté internationale.Qu’est que le Bénin a comme ressource à fin qu’ils nous fasse des échanges ressources contre armes de dernière génération pour s’entretuer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom