Photo: Tasos Katopodis / Getty Images

Généralement, quand on parle de limitation de mandat, on pointe du doigt le continent Africain ou certains pays d’Asie et d’Amérique Latine. Les Etats-Unis, considérés comme la première démocratie au monde respectent à la lettre le 22e amendement de la Constitution américaine, qui limite à deux le nombre de mandats que peut briguer le président des Etats-Unis.

A la surprise générale, Donald Trump a été élu 45e président des Etats-Unis en 2016 face à la favorite du scrutin, Hillary Clinton. Dès sa prise de fonction, le magnat de l’immobilier a voulu se démarquer de ses prédécesseurs en adoptant un style bien particulier. Voilà maintenant 3 ans, que le milliardaire républicain dirige la nation la plus puissante du monde. Et si Donald Trump avait pris goût au prestige de la maison blanche?

Il faudra peut-être qu’on essaye un jour

Lors d’un événement à but caritatif organisé par la maison blanche, Trump avait indiqué sur le ton de l’humour, qu’il comptait rester président au moins 10 ou 14 ans. L’année dernière, lors d’une collecte de fonds, Trump s’était exprimé sur la limitation des mandats et avait fait un parallèle avec le président chinois Xi Jinping qui pourra dorénavant se présenter autant qu’il se souhaite à la tête de l’Etat chinois. “Désormais, il est président à vie et regardez, il a été capable de faire ça. Je pense que c’est génial. Il faudra peut-être qu’on essaye un jour” Dira le dirigeant américain.

Tout récemment, alors qu’il était invité sur le plateau de la chaîne NBC, le président américain est revenu sur ses déclarations. Il a affirmé que ses propos sur l’abolition de la limitation du mandat présidentiel n’étaient que des plaisanteries. Face à l’animateur Chuck Todd, le magnat de l’immobilier dira qu’il ne violerait jamais, le 22e amendement de la constitution.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom