Dans la nuit de vendredi à samedi dernier, une patrouille de l’armée tchadienne aurait réussi à débusquer au Nigeria, un poste secret de commandement des forces djihadistes de Boko Haram. En effet, c’est au cours d’une patrouille de routine tenue au niveau du lac Tchad, que les militaires ont remarqué que quelque chose ne tournait pas rond.

Ainsi, c’est du côté de Fodio, une petite localité au Nigeria que ces derniers se sont rendus. Dans le cadre de la lutte contre le djihadisme, certains se sont donnés l’autorisation de pourchasser l’ennemi afin d’intervenir directement sur le territoire voisin. Découvrant un poste de commandement appartenant aux forces ennemies, ces derniers ouvrent alors le feu. L’accrochage lui, sera terrible et lourd de conséquences.

Un terrible bilan

En effet, sept soldats tchadiens sont décédés directement sur les lieux de l’accrochage, tandis que trois autres, pris en charge par les services médicaux locaux, sont décédés quelques heures plus tard. Du côté de Boko Haram, ce ne sont pas moins de 23 corps qui ont été dénombrés par les autorités locales. Une information confirmée par l’armée tchadienne. Un incident qui intervient alors que le Tchad lui, a été relativement épargné par les attaques terroristes. Au contraire, le Nigeria et le Niger eux, sont relativement touchés, avec des affrontements parfois très violents.

Voir les commentaires
Loading...

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom