Une décision qu’il doit amèrement regretter. En effet, en Uruguay, un policier a décidé de verbaliser une jeune conductrice de 25 ans, non pas pour un excès de vitesse ou un stationnement gênant mais pour sa « beauté excessive ». Une décision qui pourrait lui coûter très cher puisque, outre la médiatisation de l’affaire, l’agent risque le licenciement.

Le PV lui, ne laisse que très peu de place au doute. Ainsi, c’est le 25 mai dernier que le policier a décidé de sévir, distribuant un ticket d’amende à une jeune femme. Sur ce ticket, celle-ci découvre avec stupéfaction, la notion suivante, « Imprudence dans la conduite (circulation sur la voie publique avec beauté excessive). Je t’aime ».

Un PV véritablement gênant

Visiblement choquée par cette tentative assez incroyable de se faire draguer, la conductrice décide alors de relayer une photo du ticket sur les réseaux sociaux. C’est le média El Telegrafo qui s’en rendra compte et qui décidera de parler de l’affaire. L’agent lui, évoluant non loin de la localité de Paysandu, située non loin de la frontière avec l’Argentine, a été ouvertement critiqué. Sa hiérarchie elle, n’a pas du tout apprécié être moquée de la sorte et une enquête a donc été ouverte. L’agent risque une longue suspension, si ce n’est le licenciement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom