A travers un communiqué daté d’hier jeudi 13 juin, le Parti communiste du Bénin (PCB) fustige le déploiement des militaires à Tchaourou et demande au Président Talon de cesser de provoquer le peuple. Dans son communiqué, le PCB constate que «depuis quelques jours, les populations de Tchaourou subissent un siège militaire insupportable».

Il explique que dans la nuit du dimanche au lundi dernier, «une horde de militaires et de policiers cagoulés et armés jusqu’aux dents a fait irruption dans cette commune pour se saisir du jeune Affouda Albert soi-disant organisateur des évènements du 28 avril 2019 ayant empêché la tenue de la mascarade électorale ce jour-là dans la commune».

Alors, les populations se sont soulevées contre cette arrestation. Et depuis, la ville est en ébullition avec des échanges de tirs à balles réelles qui ont occasionné des blessés et des dégâts matériels. Les communistes estiment qu’on peut «comprendre l’exaspération des populations de Tchaourou» quand on sait que c’est «le Président Yayi Boni qui est maintenu illégalement en résidence surveillée depuis plus d’un mois est originaire de cette commune».

Pour eux c’est Patrice Talon qui est à la base de ce qui se passe actuellement dans la ville de Tchaourou et qui commence à s’étendre «aux communes limitrophes». De même le parti exige que le président de la République Patrice Talon cesse «ses provocations répétées contre le peuple qui ne demande qu’à jouir de leur liberté et tranquillité». Il salue la bravoure des populations et leur «résistance légitime».  

Voir les commentaires
Loading...

12 Commentaires

  1. Oubliez les tous. C’est très facile de critiquer le pouvoir en place. En vérité, ils ne savent que dénoncer et critiquer et dénoncer encore et encore. J’ai honte à leur place. Ce qui me fait le plus mal c’est leur facilité à oublier très rapidement.

  2. Adrien Houngbedji est vraiment un homme de paix. Je n’ose pas imaginer ce qui se serait passé après le KO imaginaire de 2011 s’il était comme son bourreau de 2011. Comme quoi, l’assassin n’aime pas qu’on approche le couteau de son cou.

  3. Talon n’a plus la légitimité pour le diriger le peuple béninois, il devrait démissionner, il est désavoué par plus 90 pourcents des béninois, qu’est ce qu’il cherche encore à la tête du pays

  4. Je dois avouer que ces catégories d’intellectuel sont methode.Ce professeur de droit se permet de parler de plagiat parce que son collègue a donné un avis juridique tendant à arranger le pouvoir TALON.C’est du n’importe quoi NOUJENOUMIN

  5. Méfiez vous .. les rejetons de la ruptures la;..
    vous avez voler le pouvoir du peuple, confisquer tout les institutions….et comme si cela ne vous suffisaient pas, vous pensez pouvoir nous réduire en silence …
    on ne sait pas lutter contre la domination du blancs pour se retrouver esclave du noir, non jamais
    _____…

  6. voyez moi ces intellectuel tarés. Talon va partir du pouvoir et nous verrons celui qui va bien vous diriger. c’est a croire que certains sont au deco d’autres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom