Les partis n’ayant pas obtenu leurs certificats de conformité devront se recréer. C’est ce que le ministre de l’intérieur a fait comprendre aux responsables de ces formations politiques hier à Cotonou. Les Forces Cauris pour un Bénin Émergent (FCBE) semblent avoir bien pigé cette recommandation du ministre Sacca Lafia.

Loading...

« Nous n’avons pas à faire les formalités de dissolution »

Dans une interview accordée à Soleil Fm cet après-midi, Nourénou Atchadé a tacitement indiqué que son parti allait se recréer mais il n’aura pas besoin de se dissoudre. « Nous n’avons pas à faire les formalités de dissolution puisque la loi dit que après le 16 (mars), les partis n’existent plus. Donc la dissolution est tacite. Nous allons faire les formalités pour déposer au ministère de l’intérieur » a déclaré le porte-parole des Forces Cauris pour un Bénin Émergent (FCBE). Il a par ailleurs évoqué la disponibilité du ministre à étudier au plus vite les nouveaux dossiers qui seront déposés à son cabinet.

« On est déjà au-delà de la date de mise en conformité »

« Le ministre a pris l’engagement d’étudier les dossiers, dès que ces documents arrivent à son niveau, de le faire dans un très bref délai. Moins d’une semaine, pour que les partis politiques soient déclarés » informe-t-il. Les FCBE, l’Usl et le PCB n’ont donc plus à courir derrière le certificat de conformité.« On est déjà au-delà de la date de mise en conformité prescrite par la loi » explique Nourénou Atchadé.

Voir les commentaires

5 Commentaires

  1. L’opposition peut tout accepter, mais pas refonder les partis en excluant des membres fondateurs qui ont toujours leurs droits civiques et politiques.

    Patrice TALON se prend pour qui vraiment????

  2. Recréer des partis qui existent déjà! Encore de l’enfumage de M. La Rage pour leur dire après que pour présenter des candidats, il faut que leur parti existe avant … une date antérieure à celle de leur recréation. Et ça, c’est le côté “ruse”.
    Rage et ruse sont les deux faces de la même pièce.
    Il faut que l’opposition ne tombe pas dans ce piège à la con.

  3. MEme si on vous dit de couper votre tête , c est le moment de le faire . ne refuser pas , même s il disent qu il vont coucher vos femmes accepté tousse ,ne remuer pas la tête . azanaï qu attant tu? si quelcun te dit me voici aujourdhui , demain c est un autre ki se presentera.si un serpent t avale ne dit pas hoo ma tete . je demande a tous les oposants de se battre pr avoir tous les doccuments possible pr etre ajours .rien n est tard si la vie se prolonge .

  4. Mr des FCBE, faites seulement ce qu’ils disent!!!

    Ne donnez aucune raison à Patrice Talon d’avoir face à lui des candidat de paille. Voilà l’enjeu!!!
    Donc, vous avez une grande responsabilité, il n’est pas question que la ruse de Patrice Talon ait raison de vous pour les présidentielles de 2021.

    Sans ADJAVON KOMI ou ZINSOU, un autre béninois susceptible de battre Talon régulièrement doit pouvoir sortir des rangs de l’opposition.

    AZANNAÏ fait le jeu de TALON, que FCBE et USL fassent tous les compromis possibles pour être présents aux présidentielles.

    • L’opposition ne pourra en aucun cas gagner les élections de 2021. Ils se comportent tous comme des naïfs, comme si la strategie du pouvoir en place allait changer du jour au lendemain comme par enchantement. Rien que des rêveurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom