Les trois ministres des trois ordres de l’enseignement étaient, ce jeudi 08 août 2019, devant la presse pour apporter des clarifications sur l’évaluation des 18 000 enseignants reversés en 2008. Au cours de cette conférence de presse, ils ont expliqué le procédé par lequel se déroulera ladite évaluation et donné des précisions sur les critères de réussite.

Loading...

Les enseignants Ace 2008 devant participer, le 24 août prochain, à l’évaluation annoncée par le gouvernement, savent désormais la note minimale qu’il leur faut avoir pour réussir à la dite évaluation. Ils devront avoir au moins 10 sur 20. L’information a été donnée, ce jeudi 08 août 2019 par les ministres des trois ordres de l’enseignement au cours d’une conférence de presse à savoir Salimane Karimou du primaire, Kakpo Mahougnon du secondaire et Marie-Odile Attanasso du supérieur. 

D’après les ministres, les résultats de l’évaluation seront classés en 02 groupes. Le groupe A regroupera ceux qui obtiendront des notes supérieures ou égales à 10 sur 20 tandis que le groupe B retiendra ceux qui auront des notes inférieures à 10 sur 20. Les enseignants du groupe A deviendront des Agents Permanents de l’Etat (Ape). Ceux du groupe B recevront une formation modulaire ainsi que des suivis en situation de classe tout en conservant leurs salaires. Après cette formation, ils subiront une nouvelle évaluation et ceux qui réussiront cette évaluation conserveront leur statut d’enseignants contractuels de l’Etat. Quant à ceux qui ne réussiront pas à obtenir au moins la note de 10 sur 20, ils quitteront le corps enseignant et seront redéployés dans d’autres services de l’administration publique. A en croire les ministres, aucun des enseignants qui auront participé à l’évaluation du 24  août prochain ne sera laissé sur le carreau.

Voir les commentaires

18 Commentaires

  1. Et dire….qu’il y a des beninois…parmi nous…qui ont fait leur tabaski…des mois avant…en sacrifiant..non pas des moutons….mais hélas des humains..à cadjéhoun,kandi,savé,kilibo et tchaourou..

    leur rupture…de fétiche..leur a exigé…du sang frais et humains…

    Ils n’ont pas hésité…a en donner….ce que kérékou n’a pas osé..faire…ni meme iropa kounadété…

    Enfin…et dire qu’il y a des gens..qui n’ont trouvé..une réponse…à cet état de chose…que les conf de presse..

    Nous…on sémenfou de ça…

  2. Hé korokoto merci pour tes compliments , mais pardon pas touche à mon ami frère sultan Aziz , qui pour les fêtes de la tabaskie vient de me donner les **** de bélier que vais manger avec l’ami rigolo *** gbolou gbolou , ainsi il aura après *** gbangou tangou tâdifoulin pour ensuite aller faire mal à agadjavi 😂 😂 😂

  3. la ruse…la rage…le cynisme…et le mépris au peuple beninois…..!!

    Et tout simplement..parce qu’on dispose…des bidasses et limiers…qui exécutent des ordres…

    Séquestrer un ancien pr….tirer à vue..sur les beninois..arreter sans mandats..des beninois…

    Oui….ona vait connu celà…sous le prpb..

    Les cissé,tous les barbouzes du prpb…nous ont déja…fait comprendre…ce qu’un beninois est capables de faire..à un autre beninois

    Les methodes..sont les memes.

    Eh bien quelle leçons…avons nous tiré de cette période….et qui a rendu cmopte..?

    Cette erreur…de..1990…nous le payons aujourdhui….

    Ferons nous la merme..erreur…?…question…pertinente n’est ce pas…

  4. Bizzare…!!!!

    quelqu’un…qui par ruse et rage,et cynisme….et pour ne pas se faire évaluer par le peuple…a sorti chars…a donné l’ordre de ***….des beninois…

    Dis je…est mal placé pour évaluer..les autres…

    L’état de droit..et la démocratie…sont devenus des dangers…pour certains dans ce pays….

    Et tous les moyens….sont utilisés pour nous soumettre….

    Dialectiquement…et historiquement…c’est impossible..

  5. mon ami..ollah…oublie….d’attirer notre attention…que le…28.avril quelqu’un a refusé d’etre évaluer..par le peuple beninois..

    Cette évaluation…des beninois..de façon libre…était un danger…pour des intérets vénaux..de prédation…d’accaparement..et de la main mise..sur nous tous

    Et c’est pourquoi….je suis vraiment faché..de ces inerminables conf de presse…comme…nous sommes encore dans cet étappe

    Sinon comment comprendre ces opposants qui croient naivement..à la bonne foi..de ces gens..là qui ont trouvé le filon…de nous ***

  6. Ces enseignants ne doivent pas croire ses propos des ministres , roublards et boulangers comme talon leur patron ; ils seront roulés dans la farine

    • bravo et merci mon frère, tu restes un visionnaire et une référence sur ce site, contrairement ç la misère humaine Aziz, qui décidement n’a pas su assumer sa transition sociale: bouvier , esprit et logique de kôpéto , il le sera toute sa vie
      Frere OLLA si vous avez des moutons et des vaches du côté de Dakar Sicap baobab, alors confiez les lui, il fera un travail propre kia kia kia

    • Je me permets de vous dire que je suis président du jury de correction. Et vous connaissez ma réputation. Des professeurs comme Amouzouvi, Abayomi, Abraham Zinzindohoué Jean Acakpo etc seront membre des différents jurys.

      Prof J-R François ABIOLA titulaire de la chaire de Sociologie

  7. Il y a une évolution notable et de mon point de vue positive de la méthode :

    – communication didactique sur le processus et l”objectif à terme
    – méthode focalisée sur le résultat à atteindre (améliorer la qualité) en tenant compte des contraintes (le nombre d’enseignants à maintenir en service et le facteur social)

    En tout cas,sur ce coup là : abandon du “toboulisme” brutal, irréfléchi et méprisant dont il prétend améliorer le sort.
    Le temps des déclarations stupides d’un ministre ou d’un député “on ne fait pas d’omelette sans casser des œufs”, semble passé de mode…

    Effets de l’action syndicale ? crainte de voir grossir les rangs des adversaires du pouvoir sur le front syndical après le front politique ?
    \\\\///
    (@_@)

  8. Des précisions qui éclaireront les uns et les autres et dissiperont également les malentendus
    Je crois que le sieur Noudjenoumln prendra bonne note
    Je passais
    Le Plombier

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom