La Guinée Equatoriale projette de matérialiser sa frontière terrestre avec son voisin camerounais. Le Cameroun est régulièrement accusé par Malabo de laisser des clandestins ressortissants de l’Afrique de l’ouest entrer sur son territoire via le sien. Cette frontière terrestre pose aussi un problème de sécurité intérieure à la Guinée Equatoriale car des hommes armés y avaient été arrêtés et accusés de préparer un coup d’Etat.

Un mur équato-guinéen dans la partie camerounaise de la frontière

Malabo envisagerait-elle alors de construire un mur entre les deux pays pour matérialiser la frontière. Le projet a été dévoilé par l’armée camerounaise qui avait constaté des débuts de travaux autour de la rivière qui constitue une frontière naturelle entre les deux pays dans la ville camerounaise de Kyé Ossi. Des jalons avaient été posés du côté camerounais de la frontière et le patron de l’armée camerounaise le Général René Claude Meka avait fait le déplacement pour constater de visu cet empiètement de la frontière camerounaise. Les jalons posés empiètent sur le territoire camerounais pour une profondeur de 1 à 2 kilomètres. En clair, les équato-guinéens envisagent de construire le mur dans la partie camerounaise de la frontière.

Le Cameroun pour son intégrité territoriale

Le Général Meka a averti de ce que le Cameroun n’admettrait « aucune intrusion illicite » sur son territoire. Le Cameroun ne veut pas entendre parler de ce mur et est très en colère. D’autant que ce mur menace son intégrité territoriale. Ce projet de mur frontalier entre les deux voisins équato-guinéen et camerounais ne manque pas de rappeler le fameux mur de Donald Trump entre les Usa et le Mexique.

La Guinée Equatoriale inspirée par Trump ?

Pendant la campagne électorale de 2016, Donald Trump avait en effet promis de faire construire un mur entre son pays et le Mexique pour endiguer l’immigration clandestine et le trafic de drogue. Dès son arrivée à la Maison Blanche, il avait essayé de lancer les travaux de la construction dudit mur, mais s’était heurté à l’opposition des démocrates et même de certains républicains hostiles à ce projet et lui refusant le financement. Trump aurait apparemment inspiré les autorités équato-guinéennes en cette ère où l’Union Africaine se veut une réalité.  

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom