Image via Getty / Document

Robert Kelly fait face à des accusations dans plusieurs États et juridictions et est actuellement détenue au Metropolitan Correctional Center du centre-ville de Chicago. Selon l’avocat du chanteur, Steve Greenberg, la prison serait pour le chanteur une expérience difficile puisqu’il ne serait même pas en mesure de lire le courrier des fans d’admirateurs qui ont écrit des lettres pour lui remonter le moral.

Un prisonnier ‘’dévasté’’ par les conditions carcérales

Kelly, confronté à de multiples accusations d’abus sexuel, était ferré par une offensive de procureurs de l’Illinois, sur 13 chefs d’accusation, dont des crimes sexuels et une entrave à la justice devant un grand jury fédéral. Le 11 juillet 2019, aux alentours de 19 heures, Joseph Fitzpatrick porte-parole du bureau du procureur, révélait que le chanteur de R & B aurait été arrêté et transféré au centre de détention de Chicago, le Metropolitan Correctional Center, avant d’être une autre fois transféré le 1er aout dernier à la prison centrale de New York, le New York City Jail.

Durant ces semaines au pénitencier de Chicago, le prisonnier aurait été tenu au grand secret, pratiquement interdit de messages, et ne disposant que de 15 minutes de conversation téléphonique par semaine. Un traitement qu’il devrait à sa grande notoriété. Pour Steve Greenberg, la vie que la star avait été  obligé de mener durant ces quatre semaines à Chicago, aurait été particulièrement pénible. « Je l’ai vu devenir très émotif, Il n’est pas un combattant. Je l’ai vu pleurer quand il parle de la situation. » lâche l’avocat.

Car plaidait l’avocat de la star, « pour quelqu’un qui a connu de grandes scènes et qui côtoyaient régulièrement de nombreuses personnes, être réduit à 15 mn de conversation par jour, sans télévision, sans musique et sans livres ; (…), il est dans une situation terrible » . Selon un média américain, L’équipe juridique du chanteur aurait fait une pétition à la cour pour demander à ce que Kelly puisse avoir accès à une sorte de système informatique lui permettant de créer de la musique en prison, avant d’abandonner la procédure.

Voir les commentaires

1 COMMENTAIRE

  1. Ne t’en fais pas Kelly, tous les grands artistes américains vont y passé. Toutes les petites nues dans tous les clips vidéo ont des ambitions 😉
    Alors, t’en fais pas, c’est l’industrie au grand complet qui suivra

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom