La sulfureuse escort-girl Zahia Dehar reconvertie en femme d’affaires est depuis peu devenue une actrice de cinéma. L’affaire Zahia impliquant des joueurs de l’équipe nationale française de football en relations coupables avec celle qui était alors mineure, avait fait grand bruit en 2010 et propulsé au-devant de la scène médiatique Zahia Dehar. Elle s’est confiée au Parisien à propos de sa nouvelle carrière d’actrice et de ses traumatismes.

Loading...

Un scandale traumatisant

Le scandale avait éclaté en 2010 alors qu’elle venait juste d’atteindre la majorité. Les footballeurs Karim Benzema et Franck Ribéry avaient été impliqués dans l’affaire Zahia. Celle qui est aussi styliste et mannequin de charme livre son traumatisme au déclenchement de cette affaire. « Je me disais : je n’ai plus d’avenir. C’était terrible d’avoir 18 ans et déjà cette étiquette sur le front », affirme-t-elle. Ses années de prostitution l’ont marquée à jamais.

Traumatisée par la guerre civile

Mais elle parle aussi d’un autre traumatisme qui a perturbé son enfance en Algérie. Car Zahia est née dans ce pays d’Afrique du Nord dont elle possède aussi la nationalité. La guerre civile d’Algérie a laissé des traces dans l’esprit de la jeune actrice. Les horreurs de la guerre vécue alors qu’elle n’était qu’une enfant, elle s’en souvient encore. Les personnes égorgées dans les villages, les corps de « bébés égorgés dans leur lit avec leur nounours à côté », les faux barrages des « barbares » sur les voies ou leurs descentes dans les écoles, les nuits d’insomnie, Zahia s’en souvient. Zahia n’a rien oublié de tout ça, ce qui l’a rendue paranoïaque et plutôt craintive.

Une carrière d’actrice en marche

Fort heureusement, Zahia a laissé derrière elle ses démons. Elle a su surfer sur la notoriété acquise par l’affaire impliquant les Bleus pour se lancer dans les affaires. Aujourd’hui elle est actrice de cinéma et est apparue dans le film Une fille facile de Rebecca Zlotowski où elle incarne la séductrice Sofia. Elle continue de prendre les cours de comédie, ce qui l’oblige à se déplacer constamment entre Paris, Londres et Los Angeles. Sa carrière est en marche et elle a eu droit à sa première montée des marches à Cannes le 19 mai 2019.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom