Dès son arrivée au pouvoir en 2016, Patrice Talon a dévoilé ce qu’il entend faire au cours de son quinquennat. Ces objectifs à atteindre ont été déclinés dans son Programme d’actions du gouvernement (PAG). A moins de deux ans de la fin de son mandat, son ministre du plan Abdoulaye Bio Tchané a fait le point des ressources mobilisées pour financer le PAG. C’est à la faveur d’une rencontre du Comité de mobilisation des ressources pour le Programme d’actions du gouvernement avec les partenaires techniques et financiers (Ptf).

54, 7% du montant global pour la mise en oeuvre du PAG

Selon le ministre d’Etat, 4943,6 milliards de FCFA des 9039 milliards nécessaires pour la mise en œuvre du PAG sont déjà disponibles au 31 août dernier. Cette somme représente 54, 7% du montant global, note Abdoulaye Bio Tchané. Sur l’ensemble des ressources mobilisées 33% sont des prêts consentis auprès des différentes institutions. 34, 4% sont des ressources levées sur le marché financier sous régional, 14, 7% sont constitués de dons et 17, 4% de ressources provenant du budget national. Siaka Coulibaly, la première figure des Partenaires techniques et financiers au Bénin, s’est réjoui de la tenue régulière de ces réunions entre le comité de mobilisation des ressources pour le PAG et les Ptf.

A l’en croire, elles améliorent la redevabilité mutuelle entre le l’ensemble des partenaires  et le gouvernement. Le ministre du plan a pour sa part  assuré que ces rencontres vont se perpétuer. Il exhorte ses vis-à-vis à s’investir d’avantage pour mobiliser leurs guichets privés respectifs afin que les projets de partenariat public-privé soient mis en œuvre.

Voir les commentaires

5 Commentaires

  1. Bravo tonton Bio Tchaney, qui dit mieux parmi les poseurs de première pierres!!! nous on mobilise les sous et on les investis dans le réveil des éléphants blancs de Yayi Boni. Un exemple précis, c’est la mise en marche de Maria Gléta. un autre exemple, le pavage des routes etc , absence de délestage, recrutement de nombreux enseignants…
    Reélection de Guillaume TALON exigée

  2. Merci les gars pour ces questions frappées au coin du bon sens : “quelle part a été réalisée en regard de la proportion d’argent collecté” ?

    Sinon, quelle est cette stratégie systématique de financement par l’emprunt au lieu de la participation ? Où il y a t-il là matière à se réjouir ?

    \\\\///
    (@_@)

  3. Gros ****ces gens , de quelle mobilisation il parle ce tchané , et où se trouve cette mobilisation ?
    Vous aevez annoncé 2010 milliards de budget , que ” neni ” pipo ” depuis 3ans , même pas franchi le 2000 milliards , maintenant que le Nigeria a fermé ses frontières et que vos recettes douanes fondent au soleil , toi tchané tu viens**** ; *****

  4. Des chiffres, encore des chiffres, toujours des chiffres…
    Et pendant ce temps, la réalité, c’est l’aggravation de la misère, la paupérisation croissante du peuple et l’explosion de la dette nationale.
    La réalité est têtue. Par exemple, parlons chiffre: combien d’usines ont été construites depuis 3 ans? zéro, nada.
    Le peuple est roulé dans la farine et les gouvernants eux ont la ****. C’est cela la triste réalité.

  5. talon de la *** et tchané de la *** sont deux copains 🙂
    Est-ce que ces 50% de mobilisation sont l’équivalent de 50% d’exécution du PAG ????
    Si oui, mes félicitations
    Si non, qu’elle est le niveau d’exécution ou pour être plus précis, quel est le pourcentage d’exécution de ces soit disant 50…% de fond amassés.
    Aussi, puisque la grande partie sont des dettes, combien paye le gouvernement en intérêt et quel est la valeur totale des intérêts versés depuis leur 3 ans de ****??

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom