Après le parti Fcbe, c’est au tour du parti Dud de poser des préalables pour sa participation au dialogue politique convoqué par le chef de l’Etat. Valentin Houdé, le président de ce parti, a, dans ce cadre, adressé ce lundi 07 octobre 2019, une lettre au président Patrice Talon. Il y revient notamment sur le processus du choix des participants et exige entre autres la libération des prisonniers politiques et d’opinions.

Les réactions se poursuivent après la convocation de plusieurs partis politiques au dialogue politique par le président de la République, Patrice Talon. Après les Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe), un autre des partis invités à la table ronde du 10 au 12 octobre prochain, vient de poser des conditions pour prendre part aux travaux. Il s’agit du parti Dynamique pour le développement et la démocratie (Dud). Le parti par le biais de son président, Valentin Houdé, a en effet, adressé une lettre au chef de l’Etat pour lui faire part des conditions sans lesquelles, la Dud ne pourra participer au dialogue.

Revoir le choix des participants

Pour le parti Dud, l’initiative est bonne mais quelques points méritent d’être revus pour qu’elle soit une réussite. Dans sa lettre, Valentin Houdé, explique, en premier lieu, qu’il aurait été mieux que le contenu et les termes de référence du dialogue aient été à l’avance, communiqués aux acteurs afin qu’ils puissent se préparer. Le président de la Dud trouve aussi des failles à la manière dont seront choisis les membres de chaque parti convoqué.

« L’invitation adressée à trente (30) membres par Parti dont dix-huit (18) se retireront après l’ouverture et pourraient revenir à la clôture, la Dud suggère que tous les invités prennent part à la rencontre pour éviter, à l’entame du dialogue, des frustrations et le sentiment de rejet qui habiteront naturellement les invités exclus par la suite. Demander au douze (12) membres retenus de dégager un porte-parole et de faire des onze (11) autres des figurants n’est pas, non plus, de nature à libérer les esprits et la parole », déclare Valentin Houdé.

Dialogue politique au Bénin : Les FCBE de Paul Hounkpè rejettent l’invitation de Talon

Selon le président de la Dud, tous les partis politiques ayant introduit leur demande d’enregistrement devraient normalement prendre part à ce dialogue pour une démocratie vraie. La présence des anciens chefs d’Etat et anciens présidents d’institutions s’avère aussi indispensable selon la Dud. « Certains acteurs majeurs de la scène politique sont exclus. Cette exclusion pourrait faire croire à un complot de la classe politique contre le peuple béninois, en l’absence des anciens chefs d’Etat et des anciens présidents des institutions de la République.», déplore Valentin Houdé. La Dud exige également « l’invitation de la Société Civile (Confessions religieuses, têtes couronnées, centrales syndicales) comme Facilitateur ou d’un Modérateur impartial de ces assises ».

Retour des exilés, libération des prisonniers politiques et d’opinion, reprise des législatives exigées

Outre la recomposition du groupe de participants devant prendre part aux échanges, la Dud de Valentin Houdé a émis également d’autres conditions en rapport avec les exilés et les prisonniers politiques. « Le dégel de cette crise socio-politique survenue dans notre pays passe également par le retour des compatriotes exilés, la libération des prisonniers de « délits d’opinion » et des jeunes qui, pour des raisons liées aux législatives contestées du 28 avril 2019, sont détenus dans les prisons, », a insisté Valentin Houdé. Pour le président de la Dud, « le rétablissement des règles démocratiques, des libertés et la restauration d’un Etat de droit au Bénin par la reprise des législatives du 28 avril 2019 » est aussi une condition pour la participation de son parti au dialogue politique du 10 au 13 octobre prochain.

Voir les commentaires

2 Commentaires

  1. Houde représente quoi dans ce pays ???
    Il est l’ombre de lui-même
    Que Houde pose des préalables ; on s’en moque
    C’est juste pour exister
    Je passais
    Le Plombier

    • Toi, qui n’a même pas d’identité, tu représentes quoi, pour nous saouler tout le temps de tes commentaires à la con?
      Va te chercher un travail espèce de klébé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom