Photo d'illustration

La montée des eaux du fleuve Mono a plongé des villages dans l’inondation dans la commune de Grand-Popo en général et dans le village de Djanglanmey en particulier où les élus locaux crient au secours. Des récoltes emportées par les eaux et les écoles complètement englouties.

Les populations de Djanglanmey dans la commune de Grand-Popo souffrent le martyr devant la montée des eaux du fleuve Mono en cette période de pluies diluviennes. Dans son intervention sur la radio nationale, le conseiller local de Djanglanmey  Richard Kpatcha a fait savoir que «depuis quelque temps, tous nos villages sont inondés dans la commune de Grand-Popo et plus dans l’arrondissement de Djanglamey».

Education : Les cours suspendus dans des établissements du Mono à cause de l’inondation 

Que le gouvernement vienne au secours des sinistrés

Selon lui, les populations ont enregistré beaucoup de pertes matérielles et elles sont bloquées puisqu’elles ne disposent pas de barques. Tout est bloqué dans ce village même les écoles. Alors, la commune n’ayant que des moyens vraiment limités, Richard Kpatcha fait appel au gouvernement. «Que le gouvernement vienne au secours de ces sinistrés urgemment avec des vivres, des couvertures et nattes», a lancé l’élu local. Il plaide aussi pour l’évacuation de ces populations.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom