YURI KADOBNOV/AFP

La vague d’arrestations de manifestants qui a eu lieu durant l’été dernier à Moscou en Russie, a fait réagir des prêtres orthodoxes qui ont apporté leur soutien aux incarcérés. Ces arrestations qui ont donné lieu à de lourdes peines de prison, ont amené plus de 180 de ces religieux à adresser une lettre ouverte à la justice lui demandant d’être plus clémente sur ces condamnations. Le père Oleg qui est l’un des prêtres signataires de cette missive, a confié à un média étranger, avoir soutenu les détenus par compassion parce qu’il estime que ces personnes sont des innocents en prison.

Il voudrait une meilleure justice dans son pays

Il dit ne pas avoir peur d’afficher sa position, et affirme même avoir reçu beaucoup de soutien ces derniers jours ainsi que des commentaires positifs. Même s’il reconnait, qu’il y a également eu des critiques, pour lui le plus étonnant est le nombre de signataires de la lettre. A l’en croire, ce nombre est passé de quarante à plus de 180. Le père Oleg a indiqué qu’il a accepté être l’un des signataires de la lettre de soutien aux manifestants, parce qu’il voudrait qu’il y ait une meilleure justice en Russie. Notons que cette missive a fait grand bruit dans l’Eglise orthodoxe.

Russie : pour lutter contre l’alcoolisme, des prêtres déversent de l’eau bénite 

Des problèmes dans la justice russe

Même si la lettre des prêtres a été mal vue par le patriarcat, ce dernier s’est après ravisé reconnaissant même qu’il y a des problèmes dans le système judiciaire de la Russie. Aussi est-il très rare de constater que des prêtres interviennent dans les discussions publiques. L’idée de cette lettre est d’autant plus brave, car l’Eglise orthodoxe est vue comme étant une alliée du président russe Vladimir Poutine.

Rappelons qu’environs 1400 arrestations avaient eu lieu à Moscou, d’après une ONG. Ces interpellations ont eu lieu après que plusieurs candidatures des membres de l’opposition aient été rejetées pour les élections locales du 08 septembre 2019.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom