C’est un secret de polichinelle. Le Nigéria a fermé ses frontières terrestres avec le Bénin il y a trois mois. Cela n’empêche cependant pas des individus en uniformes venus de ce pays voisin de pénétrer sur le sol béninois. En effet, selon le journal Fraternité, l’armée nigériane s’est introduite sur le territoire national hier mercredi 20 novembre.

Elle pourchassait un contrebandier béninois qui partait au Nigéria pour approvisionner ses clients en sacs de riz. Quand le contrebandier a vu les soldats nigérians, il a automatiquement rebroussé chemin. C’est alors qu’une course-poursuite s’est déclenchée. Les soldats nigérians étaient dans deux pick-up. Ils ne savaient visiblement pas qu’ils passaient déjà la frontière. C’est après l’intervention des policiers béninois qu’ils l’ont su.

Un détachement militaire envoyé à la frontière

S’en est suivi un mécontentement populaire. Les populations de Sèmè-Kraké voulaient en découdre, semble-t-il avec les intrus mais la police républicaine a calmé les ardeurs. Après avoir appris l’information, le chef d’État-major général des armées aurait pris des mesures, selon la même source. En effet, le haut gradé aurait envoyé un détachement militaire à cette frontière de Sémè-Kraké. L’objectif est de renforcer la sécurité à ce niveau.

Ce n’est pas la première fois que des individus en uniformes venus du Nigéria font une incursion sur le territoire béninois. Il y a quelques jours, des personnes présentées comme des douaniers venus de ce géant voisin de l’Est sont descendues à Pobé pour vandaliser des magasins de riz dans cette commune. Le ministre béninois des affaires étrangères Aurélien Agbénonci, a rapidement convoqué l’ambassadeur du Nigéria près le Bénin pour lui signifier l’indignation du peuple et du gouvernement béninois.

Voir les commentaires

15 Commentaires

  1. Prenez garde et préparez-vous au jour le jour les forces armées de mon pays natal Bénin,car vous ne connaissez pas le plan de ces étourdis nigérian. Que la paix vienne.

  2. Je pense aussi qu’il s’agit là des prémisses d’une intention concertée dont le Nigéria ne me semble être que l’acteur. Il est appuyé en coulisses.

    Objectif peut-être visé, retarder la réalisation et la mise en route effective de la ZLEC et d’une Afrique monobloc solide. Exactement ce que subit l’Europe en ce moment aussi…

    \\\\\ ///
    (@_@)

  3. on va vous coloniser . Forcé, vous les béninois, nous Nigérians allons vous vassaliser sous peu. Vous allez être mis en esclavage avec paiement annuel d’un tribut impossible à payer
    La semaine prochaine, nos chars seront dans Cotonou

  4. OLLA avoun toé sia. o ta klébé klébé é bayi a té di djomboulou dohoun kia kia kia
    KABLI VI
    A KA DO WEMA TOé lè dian? ADJOTO DAHO

  5. Il faut reconnaître que le Nigeria est en réalité, entrain de tester la détermination des Béninois et la capacité des forces de sécurité de notre pays. C’est bien que nos forces de police interviennent avec retenue et sang froid mais aussi avec fermeté. Ce qui est clair est que nous triompherons de tout ceci!

  6. Vous les klébés de talon , quittez dans faux patriotisme et nationalisme là et allez dire dire à *** d’aller ” djoubalê ” s’applatir , courber son échine , plier son *** pour le grand frère BUHARI du Nigeria , qui , s’il veut fera de votre armée une bouchée de pain

    • Votre commentaire sent le vrai patriote : le nombre, le matériel et le gigantisme ne font pas la force d’une armée. Nous devons déjà apprendre à faire confiance à notre armée pour qu’elle sache qu’il y a des gens qui comptent sur eux… Ne perdez pas à l’avance un combat…

    • Si le petit pain que gagnes les populations nigérian ne fait plus l’usage ils sont obligée de de se désert
      Nous ne souhait on pas un qfrontement militaire
      Minho miton lai non doloo dor de agbanlin colodo bodaagba ——-adida kpevi ou wai non houi

  7. C’est triste que mon pays le Bénin soit aussi naïf pour dire qu’ils ne savent pas qu’ils sont sur le territoire béninois. Béninois , voulez vous être une province du Nigeria ? Un pays sans loi ni foi ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom