Photo d'illustration

Une femme âgée de 31 ans enfermée par sa belle-mère depuis 5 ans a pu s’échapper et aller à la police. Les faits se sont produits dans une maison de Saint-Raphaël située dans le département du Var en France. En effet, Aurélie a profité du défaut de vigilance de sa belle-mère Marie-Anne H. pour s’enfuir par les fenêtres, le 17 novembre 2019. A ce moment, elle a fait savoir aux autorités qu’elle était détenue par la mère de son époux depuis cinq années.

Face à la juge d’instruction, cette dernière âgée de 61 ans a reconnu les faits qui lui sont reprochés. Hier lundi, la juge a attesté sa mise en détention provisoire.

Elle a été mise en examen

Le mercredi dernier, la mise en examen contre Marie-Anne a été ordonnée pour abus de faiblesse, séquestration, soumission d’une personne vulnérable à des conditions de logement indignes et violences volontaires sur une personne fragile. Pendant sa séquestration, Aurélie n’avait pas le droit d’utiliser un téléphone portable.

Selon les résultats d’un examen médico-légal, le procureur de la République de Draguignan a indiqué qu’Aurélie avait beaucoup d’ecchymoses et un mauvais état bucco-dentaire. A en croire les propos qu’une proche de la famille a confié au quotidien régional français Var-matin, c’est la belle-mère qui utilisait la voiture d’Aurélie pour se rendre au travail.

Ses enfants étaient aussi sous son emprise

La femme a parlé des sévices qu’Aurélie endurait de la part de sa belle-mère et a fait savoir qu’Marie-Anne amenait et raccompagnait celle-ci du travail. Faisant comprendre que la belle-mère parlait avec les collègues d’Aurélie après le boulot, la femme souligne que c’est Marie-Anne qui aurait forcé sa belle-fille à démissionner.

Elle fait aussi remarquer que tout le monde est berné par la belle-mère d’Aurélie, tout en faisant remarquer que cela se constate sur ses enfants ainsi que sur tous ceux qui s’approchent de sa famille. Suite à l’interpellation de Marie-Anne, les enfants se sont montrés effondrés d’après un homme qui a pu les contacter.

Voir les commentaires

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom