, ,

Droit de grève au Bénin : la CSTB organise un meeting ce vendredi

Les restrictions du droit de grève au Bénin ne sont pas du goût de la Confédération syndicale des travailleurs du Bénin (CSTB). Elle invite les travailleurs de tous les secteurs à un meeting de protestation le vendredi 11 novembre prochain à 09 heures, à la Bourse du travail à Cotonou. Ce meeting vise à dire « Non à cet esclavage inacceptable des temps modernes » selon le communiqué de la CSTB. L’organisation syndicale dirigée par Kassa Mampo dit constater que les droits acquis sont chaque jour remis en cause sous le régime de la rupture.

« Révision en catastrophe de la loi sur la grève « 

« Comme vous le constatez et le vivez tous, sous le régime de la Rupture, vos droits acquis sont chaque jour remis en cause : la liberté de manifestation, la liberté d’expression, le droit de grève, la sécurité de l’emploi et que sais-je encore sont bâillonnés. Chaque jour que Dieu fait, le gouvernement invente des lois, des textes réglementaires antisociales pour rendre la vie difficile aux travailleurs, à la jeunesse et aux femmes » indique le communiqué de la CSTB. « Le dernier acte en date est la révision en catastrophe de la loi sur la grève qui étend l’interdiction du droit de grève aux travailleurs de plusieurs secteurs notamment les secteurs portuaire, aéroportuaire, ferroviaire, l’énergie et l’eau » poursuit la note.

Publicité

Pour une mobilisation massive

Elle informe par ailleurs qu’on peut désormais aller en prison au Bénin « parce qu’on a fait grève ». Même au temps du PRPB on n’a pas connu de pareilles lois, souligne la CSTB qui crie donc son raz-le-bol face à une « situation qui devient de plus en plus dramatique ». « Camarades travailleurs, sommes nous devenus des esclaves dans notre propre pays en plein 21ème siècle ? Ce sont ces mesures esclavagistes qui aggravent notre misère et la faim dans notre pays » estime l’organisation syndicale. C’est au vu de tout ceci, qu’elle invite les travailleurs de « tous les secteurs ; santé, éducation, port, aéroport, transport, artisanat, commerce, etc,… la jeunesse et les femmes, à se mobiliser massivement  pour ce meeting de protestation ».

6 réponses

  1. Avatar de monwè
    monwè

    Redevenons sérieux. Aziz Olla deux énergumènes qui depuis 6 ans n’ont pas compris qu’ils ne représente rien au Bénin. À part étaler leurs tares sur ce forum de discussion.
    Dites comment le froid vous malmène. Bientôt vous n’aurai plus d’électricité grâce à votre nouveau chef de guerre colon.

  2. Avatar de Monwè
    Monwè

    Je reprends correctement pour vous .
    Oh la nouvelle du jour c’est pas le droit de grève Mais le droit de retour de Olla Oumar. Ça c’est quelque chose. Et Bim

  3. Avatar de Monwè
    Monwè

    Oh la nouvelle du jour c’est pas le droit Mais ke droit de retour de Olla Oumar. Ça c’est quelque chose.

  4. Avatar de Aziz le sultan
    Aziz le sultan

    Ollah..j ajoute…
    Bourse du travail…marina.à peine..300m
    Celà a suffit à iropa..de tendre.une souricière..de stratégie militaire..pour5 capturer.zinsou..l attaché..et l envoyer.dans une malle arrière à natitingou

    1. Avatar de Aziz le sultan
      Aziz le sultan

      Et d ajouter…que les syndicalistes..traversent..ces 300m..pour aller déloger..l intruit..quitte..à le traiter sur le champs..à la samuel doe

  5. Avatar de OLLA OUMAR
    OLLA OUMAR

    Kassa Mampo , les bernoises et béninois te soutiennent ; que notre mobilisation du 11 novembre fasse sauter l’enclos de la bourse du travail , plus de ligne rouge de ce pourri , taulard de tobola

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *