Le jour où la Chine a banni ce célèbre acteur US pour un film

Brad Pitt n’est plus à présenter. L’acteur de 59 ans est considéré comme l’un des plus influents du 7e art. Il fut pendant des années, la tête d’affiche de nombreux films qui ont cartonné au box-office. En 1997, l’acteur américain va jouer dans le film « Sept Ans au Tibet » réalisé par le français Jean-Jacques Annaud. Le film a été tourné dans un contexte particulier où la Chine posait les jalons de sa puissance. Sept Ans au Tibet raconte l’histoire d’un alpiniste autrichien qui est pris dans les méandres de la Seconde guerre mondiale en Asie. Il sera fait prisonnier avant de s’évader pour la Chine où il va tisser un lien fort d’amitié avec le Dalaï-Lama.

Dans le film, la Chine va opérer une opération militaire au Tibet en 1950, ce qui va conduire l’alpiniste autrichien interprété par Brad Pitt à prendre la fuite. Le film est un véritable saut dans l’histoire qui nous livre de nombreux enseignements. Il faut dire que la Chine n’avait pas du tout apprécié la sortie de ce film. La Chine et le Tibet entretiennent des relations très tumultueuses et Pékin avait perçu « Sept Ans au Tibet » comme une provocation. L’Empire du Milieu avait alors pris des mesures drastiques contre l’équipe du long métrage.

Publicité

C’est ainsi que décision fut prise de considérer Brad Pitt comme persona non grata du territoire chinois pour une période de 17 ans. Cependant, au début des années 2010, les autorités chinoises vont reconsidérer leur position et Brad Pitt sera de nouveau autorisé à venir en Chine. Avec sa compagne de l’époque, Angelina Jolie, ils y effectueront des voyages. Le réalisateur Jean-Jacques Annaud a lui aussi été confronté à son lot de sanctions. Confronté à d’énormes pressions diplomatiques, le réalisateur s’était vu interdit de tournage en Chine. Mais, comme ce fut le cas avec Brad Pitt, Jean-Jacque Annaud retournera quelques années plus tard dans le pays où il pourra même tourner à nouveau.

Les films reflètent souvent certains aspects de la géopolitique mondiale. Les nations sont très regardantes sur les productions, car ils craignent que des longs-métrage nuisent à leurs intérêts et images. Dans le film « Sept Ans au Tibet », l’alpiniste autrichien avait été missionné par le pouvoir du Troisième Reich pour gravir un sommet de l’Himalaya. Le scénario de cette production cinématographique est illustratif de l’ambiance qui régnait pendant et après la Seconde guerre mondiale. Le film est disponible sur la plateforme Netflix. Cependant, si vous voulez le visionner, c’est maintenant ou jamais, car il sera retiré de la plateforme dans les jours à venir. Le film ne sera plus disponible à partir du 31 octobre 2023.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *