Ce n’est plus un secret. Votre quotidien “La Nouvelle Tribune a été suspendu jusqu’à nouvel ordre par une décision de la Haac intervenue dans la journée d’hier, Mercredi 23 Mai 2018. Depuis les interprétations vont bon train.Au lendemain de la décision rendue par l’institution de régulation, plusieurs personnes se sont prononcées sur cette décision de suspension. Nous vous avons proposé au cours de la journée les tribunes de Serges Prince Agbodjan(à lire ici), Joël Aïvo(à lire ici), l’He Guy Mitokpè(à lire ici) mais aussi l’avis du parti communiste du Bénin(à lire ici) Si des voix non moins importantes se sont invitées dans le débat et ont critiqué la décision, le Président de l’autorité de régulation qui a pris la décision est monté au créneau pour expliquer la décision prise. C’est à travers une intervention accordée à une radio privée, radio frisson pour ne pas la nommer ce jour. Au cours de cet entretien, le Président de la Haac s’est prononcé sur les raisons de sa décision mais également sur le délai de la suspension.

Pas un acharnement

D’entrée de jeu, le Président de la Haac affirme que cette décision n’est pas une sanction mais qu’elle a été prise pour permettre au responsable de “La Nouvelle Tribune” de passer en audition publique suite aux dérapages constatées ces derniers mois.

Dans son intervention, le Président Boni Tessi va plus loin et a assuré qu’il n’y a pas une exagération et confie qu’il a juste appliqué les textes en la matière. A l’en croire, cette décision n’a pas été prise pour faire du mal. Il a également martelé  que la décision a été prise en toute indépendance et sans pression.

Au sujet de la durée de la suspension, le Président Boni Tessi affirme qu’une séance plénière sera organisée et que c’est le collège des conseillers qui décidera de la suite des événements. Il signale notamment que la durée réglementaire est d’un mois mais que la séance plénière peut se tenir à tout moment et qu’au cours de cette séance, le dossier sera évoqué.

31 Commentaires

  1. Le drame…est à plusieurs niveau..

    1..les députés ne font pas leur boulot..en controlant l’action du gouvernement…

    On pouvait savoir ce à quoi ces dettes..en notre nom..servent..de manière pertinente..

    2..abt et pik…les cautions de ce gouvernement…en matière de finance…ne pipent mot..par comprommission avec espoir..que talon leur faciletera la tache pour un jour devenir..pr du benin..

    Une illusion…n’est ce pas…

  2. Vivement que cela ne dure pas une éternité car on connaît ce que c’est que “tenir une plénière”.

  3. Est ce que ceux la qui s’acharnent contre le president de la HAAC ont pris la peine de lire la decision????? je vous prie de chercher a lire la decision avant de réagir! je l’ai lu ; a mon avis la nouvelle tribune ne fait pas des parutions équilibristes; C’est systématiquement d’attaque a la personne du chef de l’état.

    • Que dites vous alors des journaux qui n’applaudissent que le système ? Sont-ils équilibristes? Mieux encore, même dans les grandes démocraties on reconnaît des organes de presse proche de telle ou telle autre aubédience politique.

  4.  
    N’oublions pas que les plus dociles et les très exploitables par tout pouvoir autocratique sont les petits parvenus non diplômés ou peu diplômés. Ceux-ci appliquent à la lettre les consignes du Chef quelles qu’en soient les conséquences qui peuvent en découler.
     
    Yayi avait installé Adam Boni à la HAAC et a allègrement profité de la pression qu’il exerçait par télécommande sur l’Institution et à présent Talon est dans la poursuite du même profit.
     
    Encore une fois, voilà une insuffisance grave et criarde contenue dans notre Constitution et malheureusement soutenue par des supercons dans leur refus de permettre la révision de notre Loi fondamentale.
     

  5. Et où sont passés les conseillers de la HAAC surtout ceux issus de la presse.: Magnidé et consorts? Ils doivent aussi monter au créneau et désapprouver ce Tessi qui dsoramis tient une hache en main contre la presse. Il y a plus urgent à s’attaquer aux pirates de Soliel Fm. je suis la Nouvelle Tribune. NON au baillonnement de la presse. 

  6. alors là , on espère que cette audition sera publique , façon MZ et Foly vont se défendre , je vois d’ici ; dircom houngbedji , si c’est pa sur toi la voix de talon ou lui même qui a intimé l’ordre à ce bouf.fon de Adam tessi pour pondre cette suspension incongrue d’un des rares quotidiens qui fait convenablement son job , ” démissionne

  7. Mais je veux bien comprendre ceci. C’est la même personne qui dirigeait cet organe au temps de yayi et fcbe non? Quand i

    Elle sanctionnait ,fcbe n’avait rien dit et pourtant djenontin était présent.

  8. Un **** comme ça n’a pas sa place à la tête d’une telle institution. Mais plutôt à la gestapo, au part nazi d’hitler

  9. Qu’est-ce qui se passe avec mon pays? Je n’ai rien saisi des raisons de la suspension de la presse La Nouvelle Tribune. Je ne comprends pas et je me pose la question suivante:Est-ce que la HAAC travaille pour le peuple, ou contre le peuple? Est-ce que la HAAC travaille pour le gouvernement ou contre le gouvernement, est-ce que la HAAC travaille pour les ennemis du gouvernement Talon? Le fait de museler la presse est un début qui illustre le fanatisme supprimant la liberté, et le droit d’expression. Est-ce que le Bénin est en train de nous coinduire dans cette voie désastreuse?  Les quotidiens: The New Yorker, The Washington Post, The New York Times, les chaines de télévison: CBS, ABC, NBC, MSNBC et beaucoup plus d’autres ont critiqué Donald J. Trump d’une manière viscérale, et aucun de ces organes n’a été susspendu pour une journée.
    Il y a de la sueur qui coule de ma tête à tel point que je suis indigné. Monsieur Adam Boni Tessi n’a rien suggé qui puisse convaincre les Béninois(ses) de ses actions. Il a en effet dissimulé les vraies raisons de la suspension de la Nouvelle Tribune.                                                                                                                                                                                                 

    • La HAAC travaille contre le peuple et son bouffon de president  ne regarde pas plus loin que les besoins de  son ventre.

    • Critiquer les actions d’un président n’a rien à avoir avec le fait de s’attaquer à sa personne avec des publications que je ne saurais même qualifier. Le journalisme a des règles!

  10. Est-ce que celui-là connait au moins quelque Chose de l’indépendance de la presse. Des mots dont il ne saisit même pas le sens. Il parle de dérapages sans toute fois signifier de quoi il s’agit. oui au pays des aveugles les borgnes sont rois.

  11. Il s’est expliqué avec dédain et condescendance sans convaincre. Il a parlé tout le temps de textes alors même que ses détracteurs lui reprochent sa méconnaissance des textes. Et comme d’habitude, le journaliste n’était pas à la huteur, il n’a pas posé les bonnes questions pour le confondre. De peur sans doute de voir sa radio victime d’une mesure conservatoire arbitraire. Lol !

    • Et alors ? C’est un droit en démocratie. Connaissez-vous le Washington Post ou le Nytimes aux USA par rapport à Trump, le Figaro en France par rapport aux présidents de gauche ou Libé par rapport aux pr de droite? Des exemples, je pourrai vous citez des dizaines dans les vieilles démocraties. Ça ne gène personne car c’est le jeu. Chez nous ,on veut être spécial

  12. juste..une question de curiosité..pour moi

     

    Boni tessi..a quel niveau intellectuel…je veux  dire son cv..et son parcours académique

    je parie…qu’il a peine le bepc….

    Comment prendre..un villageois..un plouc,un pecno et bouseux…à la tete d’une institution aussi sensible..

    Tout ça..ce sont les dégats du népotisme,et du populisme de yayi boni…

     

     

  13. Il faut vous appliquer la loi. Si on dit démocratie on n’as pas dis foutaise. Épuis votre soif de dénigrer le président vous faire des âneries..! N’importe quoi.!

    • @baicc, Que mettez vous dans l’application de la loi ? Je suis sûr que vous n’y comprenez rien.Qui vous a dit que nous sommes contre l’application de la loi ?Chacun ne doit pas prendre ses lubies comme l’application de la loi. Et c’est ce que ce Tessi de Boni fait chaque fois.Le sultan a tout dit.

Répondre à OLLA OUMAR Annuler la réponse

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom