Donald Trump : il se venge du journaliste de CNN après l’altercation

Donald Trump : il se venge du journaliste de CNN après l’altercationPhoto : AFP/Getty Images/Mandel Ngan

C'est avec stupeur que des dizaines de journalistes ont été témoins de la grosse colère du président Trump à l'encontre du journaliste CNN, Jim Acosta. Ce dernier s'est d'ailleurs vu retirer son accréditation à la Maison Blanche suite à cet incident

Fusillade au Texas : depuis le Japon, première réaction de Donald Trump

C’est une scène incroyable à laquelle les journalistes accrédités à la Maison Blanche ainsi que les téléspectateurs ont pu assister hier, dans la journée. En effet, alors que le président américain répondait à une série de questions, ce dernier a piqué une véritable colère lorsqu’un journaliste de CNN, chaîne détestée du président américain, lui a demandé des précisions concernant la caravane de migrants sur le point d’arriver à la frontière américano-mexicaine.

Le président Trump retire son accréditation à Jim Acosta

Si Jim Acosta n’a pas souhaité faire plus de remous que cela et s’est vite rassis lorsque le président Trump lui a expliqué qu’il ne lui répondrait pas, ce dernier a eu la surprise d’apprendre que son accréditation à la Maison Blanche lui a été retiré. 

La raison ? Washington l’accuse d’avoir « placé sa main » sur la jeune stagiaire qui a tenté de lui reprendre le micro qu’il tenait alors dans les mains. Un « mensonge » selon le principal intéressé qui a d’ailleurs reçu le soutien de son employeur. Il faut dire qu’à la vue des images, difficile de s’imaginer Acosta tenter quoique ce soit alors que des dizaines de personnes, le président américain et des millions de téléspectateurs le regardent. De plus, il semblerait que le léger contact ayant eu lieu entre les deux ait été provoqué par la jeune femme au moment de demander le micro.

Dans les faits, le journaliste CNN a en fait accusé Donald Trump de « diaboliser » cette caravane de migrants, refusant de laisser entrer ces personnes sur le sol américain et menaçant même de faire intervenir l’armée en cas d’échauffourées. Piqué au vif, le président Trump demande alors au journaliste de se rasseoir et de le « laisser diriger le pays ». Refusant dans un premier temps d’écouter le président, Acosta continue sa question. Cependant, c’est à ce moment-là que la jeune stagiaire va tenter d’intervenir. « Excusez-moi Madame, je… », commence ainsi le journaliste, sans avoir le temps de terminer sa phrase. « Ça suffit, rendez le micro » demande ensuite le président, assurant que CNN devrait avoir « honte » d’employer un homme aussi vulgaire et malpoli.

CNN défend son journaliste

Quelques minutes suite à cet incident, la chaîne a décidé de réagir via communiqué de presse dénonçant un acharnement et surtout, un président qui ne respectait pas la presse libre. Jeb Bush, ancien candidat républicain, a lui aussi réagi, invitant le président Trump à faire preuve de patience et de respect envers la presse, mais surtout, envers la Constitution américaine qui assure la liberté de cette dernière.

USA : altercation entre Donald Trump et un journaliste

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON Il y a 1 semaine

    LE MONDE DONT NOUS VIVONS DE NOS JOURS ACCEPTE DIFFICILLEMENT LA VERITE . IMPOSSIBLE DE DIRE QUI A RAISON AU RISQUE DE VOIR LES COMMENTAIRES SUPPRIMES . MAIS A MON ENTENDEMENT , TRUMP DEVRAIT FAIRE PREUVE DE HAUTEUR CAR UN JOURNALISTE A PRIORI EST LIBRE DE POSER N’IMPORTE QUELLE QUESTION .