Gilets jaunes : un nouveau drame causé (indirectement) par les forces de l’ordre

Gilets jaunes : un nouveau drame causé (indirectement) par les forces de l’ordre

En France, les manifestations violentes des gilets jaunes sont dans tous les esprits depuis quelques jours. Malheureusement, les casses ne sont pas les seuls dommages collatéraux de ces derniers jours.

Politique africaine de Macron : Un partenariat à trois facettes, selon Aniambossou

Qu’il vous souvienne qu’une personne avait été renversée au début des manifestations. Un motard avait également perdu la vie juste apres. Cette fois-ci, c’est une otogénaire habitant à Marseille et qui n’avait rien à voir avec le mouvement qui en est victime.  Elle est décédée après avoir reçu des fragments d’une grenade lacrymogène tirée par les forces de l’ordre pour disperser les manifestants.

Âgée de 80 ans et d’origine algérienne, la vieille dame a reçu en pleine tête le projectile alors qu’elle tentait de fermer la fenêtre de son appartement situé au quatrième étage de son immeuble. Un drame absolu donc qui frappe la famille de la victime que les médecins ont tenté de sauver en vain. Elle avait été transportée à l’hôpital de la Timone, puis celle de la conception elle est décédée d’un choc opératoire suite à l’opération qu’elle a subie.

Pour l’heure le procureur de la République affirme que l’on ne pourrait établir un lien entre sa blessure et son décès (la victime ayant succombé à un choc opératoire). 

Commentaires

Commentaires du site 0