Nicéphore Soglo a fait une déclaration tout à l’heure à son domicile à Cotonou. L’ancien président a critiqué les pistes de solutions suggérées par le président Talon lors de sa rencontre avec les partis politiques, pour sortir le pays de l’impasse électorale. En effet, le chef de l’Etat avait souhaité l’assouplissement de  certaines dispositions des lois électorales.

Loading...
Pour Nicéphore Dieudonné Soglo, « la solution ne se trouve pas dans le replâtrage hâtif des lois liberticides votées par un parlement qui s’est totalement discrédité ». La réforme du système partisan et du code électoral doit être gelée et discutée après ces élections dans un climat apaisé et consensuel estime l’ancien président.

“Je suis d’accord…”

Il a par ailleurs exprimé tout son soutien aux propositions formulées par l’opposition pour un scrutin inclusif.« Je suis d’accord avec l’opposition lorsqu’elle proclame solennellement qu’il n’y aura pas d’élection crédible et pacifique qu’à condition que tous les citoyens riches et pauvres y participent librement » a déclaré le président d’honneur de la RB. Il pense aussi que les acteurs politiques doivent retrouver au plus vite « les vertus qui ont fait le succès de la conférence nationale».

Voir les commentaires

24 Commentaires

  1. Agaz , monmawe , arrêtez de jacasser ici , sur paiement ou non paiement de quitus fiscal , nommez olla Oumar directeur des impôts et vous verrez que presque tous les 163 candidats des deux blocs de talons , n’auront pas leur quitus fiscal, même talon n’aura pas le sien
    Et puis moi j’irai plus loin , en exigeant à talon d’aller à une assise nationale .

  2. Les lois que la majorite “aux ordres” a votées
    ont ete bien appliqué! Si bien que les resultats ont depasé leurs esperances! Seulement une election sans opposition koohh yi! Trop c’est trop il a vu le mur et a echappé bel cette fois ci a la revolte! Mr le PR ! Bravo d’avoir vite vu quand meme… AVO WE DJÈ KIN TO!

  3. Même à l’examen de baccalauréat quand vous avez un candidat qui arrive en retard, il n’est pas admis en salle. Mais ici vous dites qu’il faut trouver un arrangement pour admettre en salle des candidats qui n’ont même pas de dossiers au complet. Quel exemple pour nos enfants? C’est spectacle désolant. Moi j’ai honte. Le bon sens devrait nous guider.

    • L’administration des impôts n’est pas en mesure de délivrer le quitus fiscal à tout le monde à temps.

      Pourquoi des gens ne comprennent rien de ce qui se passe, et font des commentaires déplacés???

      Patrice TALON lui même a reconnu la défaillance des services chargés de délivrer le quitus fiscal. Et des perroquets continuent de répéter ce qu’ils ne comprennent même pas.

      • L’administration a délivré le quitus fiscal à tous ceux qui sont en règle vis à vis du fisc. Pas d’intoxication svp. Ceux qui n’en n’ont pas reçu ne sont pas en règle. Ils ne veulent pas dire la vérité. Et c’est cela le véritable problème au Bénin.

      • L’administration a délivré le quitus fiscal à tous ceux qui sont en règle. Ceux qui n’en n’ont pas reçu ne sont pas en règle. Disons nous la vérité. Je ne comprends pas pourquoi des gens qui devraient donner l’exemple font des manoeuvres pour se soustraire de leurs obligations fiscales?
        Je ne comprends pas pourquoi des futurs députés qui vont voter les prochaines lois fiscales ne veulent pas payer leurs impôts et font des manoeuvres pour retourner à l’ancien code électoral? Le peuple les regarde.

  4. Aziz, si je comprends bien, si quelqu’un se lève pour semer du désordre nous allons à chaque fois dire qu’il faut lui faire un arrangement pour préserver la paix? Je crois que c’est le président Yayi Boni qui avait raison quand il disait qu’aucun pays ne se développe dans la pagaille et que force doit rester à la loi.

  5. Napoléon1, c’est parce que les députés ont été payés pour voter la loi qu’elle est mauvaise? Dites moi ce qu’il y a de mal payer ses impôts? Je voudrais que le bon sens nous guide et qu’on ne se laisse pas manipuler par une opposition peu organisée qui s’est laissée surprendre par le temps. La compétition c’est aussi la maîtrise à temps des règles du jeu. C’est pitoyable l’image peu glorieuse d’elle que l’opposition laisse voir.

  6. Monwé c’est malheureux des responsables comme ça sèment la pagaille pour se soustraire de leurs obligations fiscales.

  7. L’application de cette déclaration de Soglo est la seule solution à la sortie de crise. Elle ne contient un seul élément à banaliser. Pour la première fois la sagesse des grands bâtisseurs de notre démocratie ( MGR de Souza, Gle KEREKOU) à pris corps en sa personne.

  8. Voilà des privilégiés de la république qui ne veulent pas payer des impôts. Il est français non il n’a qu’aller vivre la bas pour voir s’il va échapper aux impôts. Franchement c’est pathétique

  9. Nulle part au monde ,une loi n’est parfaite pour faire le bonheur de tout le monde. Ceux qui font chaque fois référence à la conférence Nationale, semblent avoir oublié que c’est la loi de la majorité qui l’a emporté.

    • On vous dit que le parlement s’est discrédité et vous dites quoi?
      60 députés achetés (ce qui est prouvé Avec témoins) qui ont voté des pseudo-lois pour Talon ne constituent pas une majorité qui a agit dans l’intérêt du peuple. Si c’était le cas nous ne serions pas là, où nous sommes maintenant.
      Dans quel Pays vote-t-on les lois aux yeux fermés. Vous ne devez pas en être fier.
      Tout ce qui a été fait Sous Talon aprés le premier rejet de son projet de révision jusqu’á ce jour au parlement doit être abrogé. Si non rien ne bougera pluus au Bénin jusqu’à ce que Talon soit débouté. On ne peut pas Avec l’argent vouloir déstabilisé de cette manière les fondamentaux d’un Pays.

  10. Prendre les institutions de la république…les lois de la république..comme la bible ,le coran,la thora..bref..quelles sont au dessus des hommes..comme un fétiche…c’est se moquer des gens..

    Qu’on me dit…ou on me cite…une seule loi..au benin…qui dépasse la paix…?

    Talon qui..nous dit qu’il se garde de violer,les lois et la const…se moquent de nous..

    Combien de fois..ils sont violé..la const de ce pays en ..3 ans…?..sans parler des lois

    L’arrestation de atao..meme habillé par des arguties juridiques…est une violation de la loi..

    refuser d’appliquer..les décisions d’une cour de justice supra…est une violation…de la const

    Enfin..la ruse et la rage..sont des lois et la const du benin…depuis 3 ans..

  11. Arrêtons de nous amuser dans ce pays et travaillons pour nous mettre au pas. Nous aimons trop les arrangements. Pour trouver un emploi, il faut un arrangement. Pour gagner un marché, il faut un arrangement. Pour se conformer à une loi et participer à une élection, il faut un arrangement. Cultivons l’excellence un jour. Quelqu’un ne dépose pas son dossier pour un examen, il ne peut pas composer. Les autres qui ont pu déposer leurs dossiers n’ont pas deux têtes.

  12. Je vois pas le problème dont souffrent la charte des partis et le code électoral. Est ce le certificat de conformité? Ou le quitus fiscal?

    • AGAZ c’est le quitus fiscal point barre ils ne veulent pas payer les impôts sur leurs multitudes maisons construites avec l’argent du contribuable

  13. Mon cher président Soglo aurait sans doute oublié que la charte des partis politiques à fait l’objet d’un séminaire dans ce pays avant son vote à l’assemblée. Laissez s’il vous plaît cette histoire de consensus qui n’ouvre la qu’à des contestations. La démocratie, c’est un jeu de majorité. Et quand une loi est votée, on la respecte ou on la contourne. On ne refuse pas de se soumettre aux textes de loi. L’opposition doit s’estimer heureux qu’on lui donne une chance de rachat. Elle n’a rien à exiger.

  14. Il faut que talon fasse le menage autour de lui. A l’écouter on a l’impression qu’il est de bonne foi , donc le problème c’est ceux qui ont rédigé ces lois et leurs rapporteurs. Donc les alladatin, abimbola , akeé natonde et autres exit.

  15. Je suis d’accord avec soglo. Il faut suspendre l’application du code électoral et de la charte des partis politiques, revenir à l’ancien code et donner mandat au nouveau parlement pour rédiger de nouvelles lois consensuelles. Si le bmp avait écouté un peu les députés de l’opposition on n’en serait pas là aujourd’hui.

    • Les lois que la majorite “aux ordres” a votées
      ont ete bien appliqué! Si bien que les resultats ont depasé leurs esperances! Seulement une election sans opposition koohh yi! Trop c’est trop il a vu le mur et a echappé bel cette fois ci a la revolte! Mr le PR ! Bravo d’avoir vite vu quand meme… AVO WE DJÈ KIN TO!

Répondre à Aklanti Annuler la réponse

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom